Version francaise   English version

Accueil
News
Moi
Pratiques
Donjon
Galerie
Membres
Confessions
Annonces
Domination a distance
Boutique
Contact
Soirées
Publications
Top Liste
Liens


- Confessions intimes de mes soumis -

Vous trouverez sur cette page quelques témoignages choisis de mes soumis ou ils pourront librement s'exprimer et confesser leur fantasmes et leur devotion envers leur Maitresse.

Je remercie d'ailleurs ces soumis d'avoir pris le temps d'avoir couché par ecrit ce qu'ils ont ressenti durant l'une de nos rencontres.

Si vous souhaitez vous aussi soumettre une confession a Maitresse Diane, cliquez ici. Ces confessions se font en tout anonymat.

Confession de aline
J'avais reçu la mission de trouver une tenue rouge flamboyante que je devais porter sous mon costume avant d'aller au donjon : de beaux bas rouges lacés en noir en haut des cuisses et un body rouge à dentelles faisant ressortir une petite poitrine bien dessinée par la forme des bonnets.

Les bas rouges étaient très visibles en bas du pantalon quand je marchais ou m'asseyais et le body rouge peu discret quand j'ouvrais ma veste dans le tram comme Maitresse m'avait ordonné de le faire ne voulant pas que je dissimule mes appats en son honneur. C'est donc rouge de honte que j'obéissais et effectuais le parcours en tram puis à pied jusqu'au parking, où la chemise apparente j'effectuais un tour complet guettant les hommes qui m'observeraient avant d'aller au donjon en recevant le SMS de Maitresse Diane me convoquant.

Une fois au donjon, je rajoute un collier de soumission, des escarpins et une perruque brune et me voilà condamnée à essayer de prendre la pose pour les photos de Maitresse.

Les coups de cravache viennent régulièrement corriger des positions qui ne plaisent pas suffisamment à Maitresse et m'encourager à accentuer ma cambrure de petite chienne en devenir. La séance se poursuit une fois attachée sur le cheval et munie d'un foulard rouge bandant mes yeux et m'empêchant cruellement d'admirer Maitresse Diane dans sa superbe tenue intégralement en cuir noir, les jambes écartées je reçois bien vite et sans ménagement un gode qui sera coincé dans le bas du body et que maitresse viendra, bien trop souvent à mon goût, remuer et faire pénétrer plus avant selon sa volonté.

La position est idéale pour faire rougir mes fesses par tous les accessoires imaginables jusqu'à ce que leurs couleurs soient suffisamment en phase avec le reste de la tenue. Je passe ainsi un long moment de manipulations expertes avant d'être détachée et mis à quatre pattes pour continuer les poses de plus en plus humiliantes exhibant le jouet introduit.

Je suis de plus en plus rouge, de honte, de douleur, aux couleurs de noël en hommage aux couleurs de Maitresse, sombre Mère Fouettarde abusant de sa soumise, lui rajoutant un lacet tout rouge pour emprisonner ses testicules. Tout est rouge et l'enfer s'ouvre sous mes pieds, je suis maintenant totalement écartelé sur le dos, mon sexe est écrasé par les talons de Maitresse, des pompes viennent gonfler douloureusement ma poitrine pour me féminiser encore plus.

Dans son infinie générosité Maitresse m'accorde quelques douceurs en piétinant mon visage de ses divins pieds atténuant ma souffrance née des coups de cravache incessants sur mon sexe, l'objet phallique désormais totalement introduit en moi, je me sens complètement possédée telle une proie sans défense pourrait l'être par un assaillant aux ordres de Maitresse

Il est temps pour Maitresse de me fixer un gode bâillon sur le visage et de m'abandonner ainsi totalement ligotée sur le sol.
La porte se referme, j'entends un tour de clef, bien inutile puisque je suis incapable d'échapper aux cordes, mais ce doit être plutôt pour empêcher l'intrusion d'un éventuel invité qui ignorerait ce qui se trame a l'étage. J'ai depuis longtemps appris à ne faire aucun bruit quand je demeure emprisonné et je ne peux qu'attendre avec impatience, malgré la peur des coups, le retour de ma Maitresse adorée.




J'espère que les photos satisferont Maitresse Diane pour qu'elle les joigne à cette confession et qu'elles seront dignes de son calendrier de l'avent, transformé par sa créativité en calendrier de l'arrière (-train) puisque c'est surtout cet angle qu'elle a choisi de révéler.

La prochaine séance me fera rapidement comprendre si Maitresse Diane est satisfaite des photos et de la confession car sinon je pressens que les punitions seront rudes car en Mère Fouettarde elle est encore plus sans pitié qu'à l'habitude.

Aline Toute Rouge pour sa Maitresse.
Precedente (194 / 194) Suivante (2 / 194)


Maitresse Diane ® - Tous droits réservés - © Reproduction interdite
Siret 47954626900016